Le phishing, encore et toujours

La force des mots

Gaston est sur Facebook, il clique sur un lien pour avoir son horoscope et voilà une fenêtre de son navigateur (Safari) qui s’ouvre et lui communique un message de son Pare-Feu Windows. Les fenêtres sont bien du look Windows avec une croix sur la droite pour fermer la fenêtre, le logo Microsoft est celui utilisé depuis 2012. S’il ne réagit pas immédiatement, son compte Microsoft sera bloqué. On lui parle aussi de logiciel espion pornographique. Il doit téléphoner pour faire débloquer son PC Windows.

Les termes sont biens choisis pour créer la panique : blocage, espion, pornographique, et débloquer si on téléphone. 

Gaston, paniqué, appelle. Il restera plus d’une heure au téléphone avec une dame très gentille qui est là pour l’aider.

Gaston lui dit quand même qu’il n’a pas un ordinateur Windows mais un Mac. S’il avait eu un ordinateur Windows, la dame bien gentille aurait pris la main à distance sur son ordinateur et lui aurait installé un antivirus qu’il lui aurait fait payer bien cher. Qu’à cela ne tienne, la dame bien gentille sent qu’elle est tombée sur un senior naïf, pigeon de surcroit et qui n’y connait rien à l’informatique.

Alors que Gaston n’utilise pas son ordinateur pour aller sur sa banque, la dame bien gentille le convainc qu’il faut sécurisé son compte en banque et, tant qu’à faire, sa carte VISA. Elle lui fera utiliser son digipass en lui communiquant les chiffres destinés à sécuriser son compte en banque et sa carte VISA. Gaston lui communiquera même le numéro de sécurité de sa carte VISA.

Alors que l’opération est en cours, la communication téléphonique se coupe. Gaston rappellera la dame bien gentille pour terminer les opérations.

Après avoir raccroché, Gaston s’est dit qu’il s’était peut-être fait avoir…

Les histoires se suivent et se ressemblent. Si à l’époque de Kevin Mitnick (allez voir qui c’est sur Google), c’étaient les grosses entreprises qui se faisaient piège. Maintenant, ce sont les petites gens, gentils, naïfs qui croient toujours aux contes de fées. Les techniques de manipulations sont bien rodées et ce sont des mafias qui les utilisent, tout est bon, pas de pitié.

Les seniors sont une cible facile surtout quand ils n’ont pas voulu s’intéresser à l’informatique usuelle, ce n’était pas pour eux, ils n’en n’avaient pas besoin. Partant du principe qu’ils n’y connaissent rien, ils sont plus faciles à berner. Bien malheureux sont les illettrés parce qu’ils ne savent pas lire et rencontrent des difficultés dans la vie de tous les jours. Tout le monde s’accorde sur le fait qu’il faut savoir lire et écrire. Admettez que maintenant, l’illettrisme informatique aussi pose énormément de problèmes. Ce n’est pas en refusant s’y intéresser que les choses vont s’arranger : le monde continue à tourner et ce n’est pas en faisant de la résistance qu’il va s’arrêter. Le seul qui sera gêné, ce sera celui qui résiste envers et contre tout aux nouvelles technologies. Elles avanceront sans lui, c’est tout !

Jean-Henri Colleye

Un commentaire