Le site web exposait un lien vers un point de terminaison API qui était laissé sans mot de passe, permettant à des tiers d’obtenir les mots de passe des comptes administrateurs.

Source : Le parti de Benjamin Netanyahou expose les données de plus de 6,4 millions de citoyens israéliens