Les cybercriminels gagnent plus de 3 milliards de dollars par an en se servant de l’ingénierie sociale

Selon un nouveau rapport, la cybercriminalité liée aux médias sociaux génère au moins 3,25 milliards de dollars de recettes mondiales chaque année.

L’étude publiée par la société de sécurité basée sur la virtualisation Bromium et analysée par le Dr Mike McGuire, maître de conférences en criminologie à l’Université de Surrey, examine la gamme de techniques utilisées par les cybercriminels pour exploiter la confiance et permettre une infection rapide par le biais des médias sociaux.

Source : Developpez.com

Un commentaire