Le fake news as-a-service fait de plus en plus d’adeptes parmi les cybercriminels, qui exploitent désormais les infox à des fins commerciales

Toujours à l’affût de nouvelles techniques pour se faire de l’argent, les cybercriminels n’ont pas manqué de voir l’importance présumée des campagnes de désinformation dans l’élection présidentielle américaine. Importance qui a poussé les gouvernements occidentaux à se pencher sérieusement sur le problème et celui des États-Unis à appeler à la barre Google, Twitter et Facebook. Une observation qui pourrait avoir motivé les cybercriminels. En effet, selon une nouvelle étude, les criminels exploi…

Source : Le fake news as-a-service fait de plus en plus d’adeptes parmi les cybercriminels, qui exploitent désormais les infox à des fins commerciales

Un commentaire