Les erreurs de configurations sur des repos .git ont laissé près de 400 000 sites vulnérables à des vols de données

Source :

Vladimír Smitka, un chercheur tchèque en sécurité, a souligné que la configuration des sites Web, en particulier si les développeurs se servent d’un git pour le déployer et le gérer, peut représenter un problème important. Smitka a récemment analysé 230 millions de sites « intéressants » dans le monde entier sur un mois et a trouvé 390 000 pages Web avec un répertoire .git ouvert.

Un commentaire