Les applis qui chiffrent les communications garantissent-elles vraiment la confidentialité des échanges ? Le cas Cohen tend à prouver le contraire

Michael Cohen, l’ancien avocat personnel du président américain Donald Trump, a récemment avoué sous serment avoir acheté, à la demande de Donald Trump, le silence de deux maitresses présumées afin de ne pas compromettre la campagne présidentielle 2016 remportée par le candidat républicain. Il a plaidé coupable pour huit chefs d’accusation, incluant la violation des règles de financement de campagne.Cohen était apparemment un habitué des applications telles que WhatsApp et Signal qui se vantent …

Source : Les applis qui chiffrent les communications garantissent-elles vraiment la confidentialité des échanges ? Le cas Cohen tend à prouver le contraire

Un commentaire